Première couture femme. Première veste. Première vraie couture ou presque. Un défi, un bon stress, et pourtant, rien de bien sorcier (en même temps, je n'ai pas procédé à une pose de passepoil).

Patron sorti de la pochette à 17h, veste finie à 23 (bon, étant sans enfant, je n'ai pas eu d'interruption bain/hurlements/diner des enfants).

veste_victoria

bachette anis (le Marché aux Tissus), coton Metro Market Strawberry (Ma Petite Mercerie)

volant_victoria

j'avoue avoir eu un peu peur de mes choix de tissus (surtout une fois que petit mari chéri m'avait asséné un "mais ça peut faire bozo le clown ton truc") mais finalement, ça rend super bien porté avec un simple tshirt blanc et mon slim gris.

veste_victoria_port_e

Après moulte hésitations, j'ai non seulement posé des boutons pour fixer la martingale (que je dois refaire car je la trouve loupée) et le bas des volants, mais j'ai aussi ajouté 8 clous sur les volants.

bouton_bas

J'ai même osé la porter pour aller travailler et elle a passé le test du métro parisien sans attirer de regards étonnés (genre c'est quoi ce truc informe).

clous_volants