Je dois dire que cette robe m'a donné du fil à retordre. C'est la fameuse robe boule qui se trouve en couverture du livre Jolies Tenues pour Fillettes Coquettes dont j'ai déjà tiré avec plaisir les chemisiers sans manche vus ici et .

Pour cette robe, j'ai souffert du début à la fin.

Déjà il m'a fallu comprendre sur la planche des patrons où se trouvait la doublure par rapport à la robe (eh oui, même encolure, mêmes emmanchures et ensuite, ça de distingue).Du coup je n'ai fait qu'un devant et un dos (tissu + doublure), et j'ai coupé d'abord la robe. Puis j'ai découpé mon patron pour séparer la partie doublure, et j'ai coupé la doublure. Si j'ai à refaire la robe, je couperai d'abord la doublure, puis je réassemblerai les 2 parties du patron avec du scotch et je couperai la robe.

Ensuite, j'ai eu des problèmes de montage des poches et des rabats (que j'ai du coup conn**** cousus ensemble au lieu de piquer le rabat sur la robe: quelle cruche je fais).Pas bien compris qui se cousait où et comment.

Enfin je n'ai pas compris les explications du montage: pourquoi était-il indiqué de piquer l'encolure et les emmanchures, puis de coudre les épaules, et ensuite de coudre l'encolure et les emmanchures?? Du coup les coutures épaules ne sont pas clean, alors qu'avec une robe entièrement doublée on a moyen de faire des coutures totalement invisibles et cachées par la doublure.

Et je ne parle pas des fronces en bas et de la couture qui ne peut pas être invisible puisqu'il est précisé de piquer envers sur envers...

Jusqu'au dernier moment aussi, j'ai eu un gros doute sur la taille car la doublure (base robe trapèze) me paraissait bien serrée. Finalement, ça tombe impec: taille 120 pour un 6/8 ans du commerce. Tissus: coton rouge Toto, coton blanc avec fraises Ma Petite Mercerie (en gros la même base que pour Paris, sauf que fraises au lieu de cerises).

robe_boule

robe_boule_port_e

robe_boule_qui_tourne

Et en plus, elle tourne !!