Offert par ma grand-mère (celle qui était couturière), sur une super idée d'une de mes tantes, qui l'a déniché à la librairie du Musée du Quai Branly. Un livre bien plus large que la couture, puisqu'il traite aussi de l'origami, de la broderie, des furoshiki... Un pur moment de poésie, d'évasion, et de bien belles idées dedans !!

Premier essai, les petites balles (otedama dans le texte), parfaites pour utiliser les chutes dans une version garçon (parce que les noeuds noeuds, c'est pas leur truc en fait).

C'est là aussi le niveau ultime du bordel en couture, avec des rectangles 4x7 cms, des fils dans tous les sens... mais ça permet aussi de vider votre bocal de pois cassé, celui qui traîne depuis des années car personne chez vous n'aime les pois cassés.

balles_3_stades

Ici les trois stades: à droite, remplie de pois et fermée, au milieu, retournée et remplie mais pas fermée, à gauche, heu comment dire ??

IMG_0787

bon sinon, respectez bien les marges de couture car là on voit que la différence est flagrante: balle du bas, 0.5 cm (ce qui est prévu dans le livre), les deux autres, la largeur d'un demi pied de biche (parce que c'est plus facile je trouve). Eh bah à 3 mm près, on n'a pas du tout la même taille de balle !!

Pour la grande chérie (qui bien évidemment a immédiatement réclamé ses balles), j'ai agrandi les mesures: rectangles de 9x5, et couture sur le bord du pied de biche. Et pour aller jusqu'au bout, j'ai même pesé les pois cassés pour que les balles fassent le même poids (40g).

IMG_0796